CERTIFICATION PROFESSIONNELLE

Diagnostic électronique des moteurs essence et diesel sur véhicules légers récents (TECH DIAG 4)

FINALITE DE  LA CERTIFICATION

Il y a aujourd’hui un besoin d’acquérir une “agilité” en maîtrisant d’un part les outils de diagnostic du marché et en acquérant d’autre part les compétences nécessaires avec une véritable démarche de diagnostic au sein des ateliers de réparation.

La certification “Diagnostic électronique des moteurs essence et diesel sur véhicules légers récents” sur 4 jours, mêle théorie, méthodologie et pratique faisant ainsi monter en compétences les techniciens au diagnostic. Cela permet aux garages d’accepter tous types de véhicules, de fidéliser leur clientèle, quelle que soit la marque de véhicule grâce à des techniciens bien formés et également aux techniciens – diagnosticiens d’être mieux valorisés dans le cadre de leur profession.

COMPETENCES ATTESTEES

Tâche 1 : Diagnostiquer une anomalie sur un véhicule moderne équipé d’un système d’injection essence ou diesel

C1 : S’informer en posant des questions ouvertes pour recueillir les informations importantes concernant l’état du véhicule

C2 : Paramétrer l’outil de diagnostic en fonction du véhicule à partir d’un VCI (interface de communication véhicule)  afin de récupérer les données du véhicule

C3 : Recueillir les différentes informations en sélectionnant les menus dédiés de l’outil diagnostic (ex : code défaut) pour comprendre et analyser les dysfonctionnements

C4 : Analyser et synthétiser les données recueillies afin d’identifier la meilleure démarche pour localiser la panne ou l’anomalie

C5 : Réunir la documentation technique rattachée au système afin d’intervenir rapidement et en limitant les erreurs possibles lors des mesures

C6 : Réaliser des contrôles électriques sur le système avec multimètre et oscilloscope afin de valider le diagnostic et l’anomalie le cas échéant

Tâche 2 : Vérifier dans les programmes du calculateur que la nouvelle pièce a été apprise (prise en compte)

C1 : Appliquer la méthode adaptée en fonction du véhicule pour apprendre au calculateur la nouvelle pièce remplacée

C2 : Utiliser les menus pertinents de l’outil diagnostic afin de vérifier dans les programmes du calculateur que la pièce a été apprise (prise en compte)

MODALITES  D’EVALUATION

Durée : 60 min environ

Descriptif :

A partir de la situation proposée :

Un véhicule est mis en panne au préalable. Le dysfonctionnement  reproduit un cas “typique” des problèmes rencontrées dans les ateliers.

Le candidat doit :

  • poser des questions sur les circonstances d’apparition de la panne sur le système d’injection électronique.
  • sélectionner à l’aide de l’outil de diagnostic le bon véhicule ainsi que le bon système électronique à interroger.
  • récupérer les informations disponibles par l’outil de diagnostic, en indiquant les défauts mémorisés
  • analyser et synthétiser les informations pour préparer ses contrôles à effectuer.
  • rechercher dans la base documentaire mis à sa disposition, les informations techniques utiles à son diagnostic
  • confirmer précisément où se trouve l’anomalie sur le système d’injection électronique.

Le candidat doit :

  • apprendre la nouvelle pièce au calculateur
  • valider que la pièce est apprise par le véhicule

Support d’évaluation :

Le candidat utilise un document à compléter. Ce document retrace l’avancement de sa recherche de panne.

Évaluateur : jury composé de 2 personnes. Un formateur interne (DAF Conseil) et un professionnel en activité de la réparation automobile

PRE-REQUIS

Savoir utiliser un outil de diagnostic et un multimètre

LIEU

France métropolitaine

Pour toute demande d’information, contacter le 01 74 05 63 00